Redorer l’image longtemps ternie de la Femme africaine et RD-congolaise en particulier est l’objectif de “Femme Vertueuse”, cette activité pour la promotion féminine dont la 5ème édition en cours est placée sous le thème de “Femme Africaine”.

Après la cérémonie de soutenance publique de 12 jeunes filles formées par Alma Tshitshi, la créatrice de la marque “Alma Mode”, le 03 mars dernier, le 08 mars à l’espace Eurêka City dans l’enceinte de l’YMCA au quartier Matonge dans la commune de Kalamu, est intervenue le Gala de la mode mettant en valeur les compétences de cette dernière en l’honneur chaque troisième mois de l’année.

Plusieurs activités ont émaillées ladite soirée à savoir le ballet, le break danse, la comédie, la remise officielle des brevets à ces filles formées ainsi que le moment tant attendu, le défilé de mode VIP où même les plus jeunes ont foulées la passerelle décorée en pagne pour la circonstance avant de chuter par la vente aux enchères.

Dans le mot de circonstance lu par Doris Tambwe Kashala, en tenue africaine confectionnée par Alma Mode, une de stylistes et modélistes qui ne cessent de défendre les couleurs nationales au concert des nations, cette dernière a signifié qu’en plus de Ciel Bleu qui est une plateforme socioculturelle et éducative à caractère international, il s’agissait de la maison de couture Alma Mode avec ses multiples services entre autres l’encadrement des filles tant en mannequinât, en coupe et couture et en service d’accueil.

“C’est ce côté social qui avait attiré l’attention de Ciel Bleu de placer stratégiquement Alma Tshitshi dans son département de management artistique qui fonctionne comme label avec une panoplie d’artistes toutes disciplines confondues.” a renchérit la porte-parole de ce regroupement culturel pour la promotion et la préservation de la culture, de l’enfance fructueuse et apanouie ainsi que la promotion des personnes vulnérables tout en leur assurant un encadrement par les arts littéraires, scéniques et plastiques.

L’idée majeure de cette grande fête annuelle est d’encourager l’entrepreneuriat féminin tant en milieu urbain que rural en donnant ainsi un coup de projecteur sur les réalisations de la femme, cet être spécial, maternel, affectif et travailleur a fait comprendre son initiateur.

“Nous poursuivons deux buts essentiels, celui de montrer à l’homme que la femme d’hier est différente de celle d’aujourd’hui et aussi redonner confiance à cette autre femme qui n’a pas foi en sa condisciple” a martelé Blaise Puala.

Pour clôturer le mois ainsi que la 5ème édition, il est prévu une matinée touristique et de réflexion, ce 31 mars à Kinkole avec comme thème “le rôle de la femme africaine dans la société”.

Partager l'article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here