C’est une coutume ! Chaque année, les artistes tanzaniens s’associent sur scène, avec leurs homologues du monde entier, pour offrir une vingtaine de concerts et spectacles durant 3 jours successifs. Laquelle rencontre intervient généralement le premier week-end du mois de novembre et c’est le Collège des arts et de la culture de Bagamoyo, cette ville historique située à une heure au nord de Dar es Salaam, qui sert de lieu de ce rendez-vous où est représenté différents genres musicaux allant du hip-hop au rock en passant par la musique électronique et autres.


Pour cette édition 2018 qui se déroule du 02 au 04 novembre toujours en Tanzanie, Karibu Festival Music a retenu, en lineup, 13 artistes parmi lesquels l’artiste Musicien Rd-Congolais Fred Kabeya qui venait, tout récemment, de lancer sur le marché du disque deux sigles à savoir « lolango » et « amour A ».

Cet artiste qui représente la RDC en cette rencontre musicale des nations, a eu le privilège de prester en 3ème position de cette première journée qui, se référant au programme publié, a connu l’intervention de la Tanzanie avec Irie Sound, de l’Ouganda avec Isaiah Destiny, de Moses Zamangwa de la Tanzanie, du Mozambique avec Arcenio Band pour ensuite clôturer, en after party, avec le Dj KU et le Dj Peace. « Tout s’est très bien passé, le public a favorablement répondu et l’on pouvait constater la joie exprimée par ce dernier à travers la musique de la RDC. » a réagi Fred Kabeya dans un entretien à chaud au lendemain de sa prestation.

Fred Kabeya qui n’a pas manqué de mettre de la chaleur avec son style de musique dit « Mumes », une musique expérimentale qui, visiblement, serait un mélange authentique de plusieurs styles dont la salsa, le latino, le Rnb, le ndombolo et la rumba ainsi ponctuée des mélodies tradi-modernes inspirées du Congo profond. Son style s’inscrit, avec originalité, dans le courant dit « autre musique » en donnant plus de place à la percussion et au dialogue des guitares.

Fred Kabeya, cet artiste Rd-congolais au parcours élogieux ne s’est pas empêché de remercier Ciel-Bleu pour le soutien et le dévouement à son égard : « Plein des bénédictions à Ciel-Bleu, il faut toujours beaucoup travailler pour aller encore plus de l’avant avec votre travail déjà apprécié pour qu’il y ait toujours des innovations enfin de faire la différence. Bravo à Ciel-Bleu, je sais que demain, ça sera encore plus grand qu’aujourd’hui., plein succès dans votre parcours innovant ».

Blaise Puala

Partager l'article.

1 COMMENTAIRE

  1. Bravos à l’organisation et vous avez fait un très bon choix car fred est un des artiste remarquable de la RD Congo. Il fait une belle musique et ça ne m’étonne pas que le public aie aumé.
    Bonne continuation à ce beau festival

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here