La commune de Barumbu dans la ville province de Kinshasa a connu une ambiance toute autre le samedi 05 octobre dernier.

Au croisement des avenues Isoke et Belgica sur le pont de la démocratie, c’est là que la troupe Beta Mbonda avait donné rendez-vous à la population Kinoise pour ce tout nouveau projet à caractère socioéducatif dénommé Beta Mbonda na Balabala.

« Beta Mbonda na bala bala » compris jouer au tam-tam dans la rue, est issu du projet Beta Mbonda. Il s’agit d’une tournée musicale déstinée destinée à se jouer sur la place publique.

Son objectif principal est de chasser la violence de nos villes surtout la délinquance juvénile qui s’impose de nos jours. Et la première scène a commencé par un sketch où un jeune délinquant avait ravi le téléphone d’un paisible citoyen.

A la question de savoir pourquoi la ville capitale et pourquoi ladite commune pour le lancement, maître Tshamala Mufubela, le Directeur Artistique de ce projet soutient que Kinshasa est la ville de départ et Barumbu est la première commune.

Et à l’issue de ce projet, un ancien mauvais garçon dit « Kuluna » sera séléctionné, formé et réintégré dans la société à travers la musique traditionnelle.

Ce sera avec le concours de la municipalité et des autorités du pays sans oublier toute les couches de la population, sociétés civiles tant nationales qu’expatriées.

A cette activité où l’on comptait la représentation provinciale avec le chef de Division et sa suite, également la représentation de l’agence CMCT avec son DG, de la plateforme contemporaine ainsi que de la plateforme culturelle Ciel-Bleu, le public a répondu favorablement et n’a pas manqué d’encourager les acteurs pour ce travail combien louable.

Blaise Puala

Partager l'article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here