A l’occasion de la fête du printemps, reconnue comme la journée internationale de la femme en Europe, l’université nationale de télécommunication de Kiev, en Ukraine, n’a pas manqué à sa tradition en valorisant cette dernière.

C’est ce jeudi 5 mars 2020, dans la salle de conférence située dans son enceinte que l’université technologique nationale de télécommunication de Kiev a organisé la fête du printemps, marquant la célébration de la journée internationale de la femme, cette créature particulière mis au côté de l’homme pour l’assister dans tout, comme le soutenait, autrefois, un philosophe qui disait je cite : « éduquer une femme, c’est éduquer toute une nation ».

Un concert haut en couleur à la trempe d’un spectacle professionnel, c’est ce qui a été vécu en cet après-midi.

Ce spectacle a été donné non pas par des artistes professionnels mais par des étudiants de ce même établissement dont les talents ne sont plus à démontrer surtout s’il ne serait qu’à s’en tenir à ladite série des prestations.

Le choix des candidats à intervenir lors de fréquentes manifestations de détente dans cet établissement de l’état, reste vraiment libre, a-t-on appris.

Et chacun des étudiants, étrangers qu’ukrainiens, ont l’opportunité d’en faire parti en présentant leurs talents aux autres collègues de l’université, aux corps professorals et autres venus pour la circonstance.

Comme pour cette journée du printemps, fête de la femme, l’on comptait parmi ceux qui ont défilé sur le podium, des étudiants de la 1ere année, de la 2eme et ceux de la 3 ème qui avaient exprimé le souhait de participer tant par le chant, la danse et autres prestation scénique dont la manipulation du piano.

 » Ces prestations scéniques pour agrémenter les journées, restent ouvertes à tout étudiant ou étudiante qui exprime la volonté d’y participer », nous a fait part un enseignant que nous avons expressément approché au sortir de l’activité.

Il sied de souligner que ladite université nationale de télécommunication compte plusieurs options entre autres le management, l’informatique, la sécurité de l’information et autres.

Et c’est depuis plusieurs années soit 5 promotions déjà que l’ITU reçoit des étudiants africains en ukraine plus précisément à Kiev, la ville capitale, afin de s’orienter dans la vie académique ou encore pour parfaire leur connaissance.

Et  la plupart d’entre eux, après avoir bénéficié de la formation, prennent le goût d’aller plus loin avec les études et se décident carrément de poursuivre avec le master.

Gaitana Essami, chanteuse ukrainniene d’orgine congolaise

En effet, à bien voir, l’Ukraine a un lien avec  l’Afrique plus particulièrement la République du Congo où l’on parle de la chanteuse ukrainienne Gaitana Essami, « Гайтанаа Ессамі » en ukrainien. Cette dernière est ukrainienne d’origine congolaise, fruit de l’Union d’un père congolais et d’une mère ukrainienne.

Blaise Puala

Partager l'article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here