C’est le lundi 16 septembre dernier que l’Union Congolaise des Femmes des Médias -UCOFEM- a démarré avec son programme de sensibilisation des acteurs des Médias de Kinshasa sur la prise en compte du genre dans leur noble métier.

Et le jeudi 19 septembre, la rédaction de www.journaldesnations.net composée des hommes et femmes a reçu, à son tour, la délégation de l’Ucofem formée des deux de ses membres à savoir Malou Mbela et Lucie Ngusi, toutes deux journalistes.

Avec la rédaction du premier site d’actualité des nations en RDC initié et dirigé par une femme, l’équipe de l’Ucofem s’est livrée à l’exercice du monitoring avec comme finalité de montrer l’importance de la femme dans le contenu médiatique, c’est à dire tendre le micro non seulement aux hommes mais aussi aux femmes.

Ceci serait parti d’un constat selon que la plupart des médias ne consacrent pas assez d’espace pour la promotion de la femme. D’où, cette structure luttant pour la promotion non seulement de la femme mais du genre en général avait dépêché des équipes sur terrain afin d’attirer l’attention des journalistes sur l’équilibre du genre lors de la rédaction de leurs papiers.

Après les travaux, Madame Lucie Mukisi a, au nom de l’Ucofem, remercié le Journal des Nations pour l’accueil et la disponibilité de ses journalistes.

 » L’exercice que nous venons de faire nétait pas de moindre; c’était pour apporter un plus au Journal des Nations.
C’est chaque année que l’Ucofem organise cette étude consistant à faire des descentes dans les organes de presse pour échanger avec les Journalistes.
Dans le recrutement des journalistes par exemple, le Journal des Nations doit toujours veiller sur la question du genre. L’Ucofem veut que tous les journalistes soient au courant de cette façon de faire.

C’est en 2006 que l’Ucofem s’est lancé dans cet exercice dont les résultats étaient de 20% pour ensuite passer à 25%, 28%, 34% et subitement, il a été constaté une baisse jusqu’à 32%. Ainsi, il a été compris qu’il y avait un problème et qu’il fallait des descentes sur terrain pour sensibiliser et interpeler les journalistes à faire la promotion de la femme, a-t-on appris.

René Kanzuku en pleine rédaction au bureau de JDN

« J’étendais parler des hommes genrés ici et là… Et dans mes écrits, il m’est arrivé de faire la promotion des femmes mais pas avec un accent particulier. Cet exercice avec l’Ucofem, m’a permis de comprendre beaucoup des choses. Et de ce fait, je prends l’engagement de toujours tenir compte de l’équilibre du genre dans notre contenu », a fait savoir René Kanzuku, le Directeur de Publication du Journal des Nations.

Journal Des Nations

Partager l'article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here