La structure artistique et culturelle *La Cie Théâtre de Marconte* a fait la restitution, le samedi 31 octobre à la Maison Culturelle des Mwindeurs dans la commune de N’djili, de l’atelier de marionnettes (silhouettes, théâtre de papier) qu’elle a organisé ensemble avec le Centre de recherche et de représentation d’oeuvres d’arts (CRROEUART).

La restitution était ouverte au public. Selon le marionnettiste, le conteur, le comédien et dramaturge S. Konde qui a animé cet atelier, c’était une réussite totale, en dépit d’énormes difficultés rencontrées en ce temps de crise causée par la Covid-19.

« (…) C’était un travail de titan. Mais quand on aime ce qu’on fait, on parvient à le faire même sans financement. Oui, nous avons fait face à des grandes difficultés, surtout en cette période de la pandémie (…). Mais avec le sacrifice de chacun de nous, on y est parvenus et la restitution a été notre très belle expérience (…) », nous a-t-il confié à l’issue de cette restitution.

À noter que durant cinq (5) jours, soit du 26 au 30 octobre, les candidats audit atelier ont été formés sur les techniques du dessin, du découpage, du collage, du montage, de peinture, de manipulation, de l’interprétation vocale, de l’adaptation de texte et de la mise en scène de théâtre de marionnette.

Parmi les intervenants, il y avait trois comédiens de la Cie Théâtre de Marconte, un étudiant de l’Institut national des arts (INA) et un comédien venu du Kongo-central, de la ville de Matadi plus précisément.

Fabrice Lukamba

Partager l'article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here