La ville de Tshikapa, Chef-lieu de la province du Kasaï, en République Démocratique du Congo, accueille depuis le dimanche 2 février 2020, la première édition du Festival Bomoko. Laquelle édition a comme thème : « L’unité dans la diversité culturelle ».

 

Avec un programme riche en émotions, la journée inaugurale avait vécu dans toute sa diversité. Plus de 50 groupes d’artistes évoluant dans plusieurs secteurs – peinture, musique, comédie, et sculpture- ont donné un spectacle de haut niveau au public qui avait décidé de se placer au stade Muna Yala dans la commune de Dibumba II.

Les jurés de Bomoko Festival à Tshikapa. ph. HK

Selon les organisateurs, Tshikapa Bomoko Festival est un cadre d’échange culturel mis en place pour promouvoir la paix et la cohabitation pacifique.  « C’est une initiative qui rapproche les fils et filles du Kasaï, après le passage du phénomène Kamuena Nsapu de triste mémoire en août 2016. Ce grand rendez-vous est une occasion de promouvoir la diversité culturelle, à travers l’ensemble la province et dans la ville de Tshikapa en particulier », a expliqué le coordonnateur de cette activité, Henock Kavua.

Initiée par l’artiste musicien folklorique André Kanda Charme et soutenu par plusieurs personnalités dont le député national Guy Mafuta Kabongo, la 1ère édition de Tshikapa Bomoko Festival sera sanctionnée ce dimanche 9 février 2020, par une soirée de remise des prix aux artistes qui se sont distingués.

Eventsrdc/Ciel Bleu

Partager l'article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here