Après avoir offert ses services en tant que chanteur au groupe « Pondération 8 » de Blaise Bula, cet artiste musicien, ingénieur de formation, qui a eu à occuper le poste de conseiller culturel au Ministère Rd congolais de la Culture et des Arts à l’époque de feu le Ministre Banza Mukalay Sumbu, ensuite au groupe ‘’Les Marquis de Maison Mère’’ aux côtés de Hervé Ferre Gola, Bill Clinton Kalonji, JDT Mulopwe, Serge Mabiala ainsi que les guitaristes Japonais et Mimich Bass alors qu’ils venaient, fraîchement, de claquer la porte de Wenge Musica Maison Mère de Noël Ngiama Makanda Werrason, l’artiste musicien chanteur deuxième voix, comme il se dit à Kinshasa, Gemerose grand garcon bouchou, entend s’imposer comme tous ces jeunes leaders de la nouvelle génération qui continuent à peindre le paysage culturel congolais.

« Eza normal », c’est le titre de son premier album qui sera très bientôt lancé sur le marché du disque pour le plaisir de ses fans de partout.

« Eza normal, c’est la réponse qui revient généralement à toutes les questions que les gens peuvent se poser. À l’exemple de la question pourquoi tu n’es plus avec telle personne (…) », c’est ce qu’a lâché « Gemerose grand garçon bouchou » au cours d’une interview exclusive accordée à Ciel-Bleu Actu, ce magazine qui s’impose comme la référence de la culture africaine.

Cet album qui compte à ce jour 13 titres au lieu de 7 comme annoncé en 2015, a connu la participation des artistes tel que Blaise Bula, son géniteur artistique, JDT Mulopwe également Pomba Deplick, un autre chanteur issu du groupe musical Wenge Musica Maison Mère, de Werrason dit le roi de la forêt.

Et pendant les préparatifs du tout premier opus de sa carrière, le chanteur Gemerose avait offert au public le single ‘’Quartier un’’, un titre promotionnel à travers lequel les mélomanes avaient la lassitude de mesurer ses capacités, fruit de toutes ses expériences accumulées depuis le début de sa carrière musicale.

Et depuis tout ce temps en Europe, il n’avait pas croisé les bras, il était concentré aux travaux liés à la réalisation de son album qui serait d’ailleurs une autoproduction, a-t-on appris.

Dans sa composition, l’on compte le titre « Hollywood », un morceau réalisé en featuring avec « le roi marquis » JDT Mulopwe avec qui il a presté chez Werrason et sont restés en bon terme depuis le marquis jusqu’à ce jour, a signifié l’artiste.

Gemerose justifie également le choix de celui que ses siens appellent affectueusement « Ya Jackie » par sa façon de chanter qu’il admire tant autant que les deux autres à savoir Blaise Bula et Deplick.

L’artiste confirme que l’album « eza normal » où il a exploité la rumba sous plusieurs formes, est fin prêt et d’ici peu, il va dévoiler la date de sa sortie officielle et signifie que le temps pris, était pour avoir la bonne qualité recherchée surtout qu’il s’agit du tout premier opus de sa carrière.

Il aurait même déjà un groupe avec lequel il a réalisé son album et attend juste l’évaluation du public face au fruit de son parcours musical. « Moi, j’ai tout donné. J’ai donné le meilleur de moi-même, maintenant ça sera au public de me coter », s’est exprimé l’artiste, très regaillardi.

Blaise Puala

Partager l'article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here