Missy Bangala, coordonnatrice du Café littéraire de Missy, a dévoilé sa programmation exclusive et celle du Café littéraire au compte de la septième édition de la fête du livre de Kinshasa, laquelle ouvre ses portes ce vendredi 14 février à l’Institut Français de Kinshasa.

Cette programmation se présente de la manière suivante.

Mes obligations en rouge et les rencontres auxquelles j’aimerais assister en noir.
Le 14 février 2020 :
– 18 H 00 : Jean Bofane, Max Lobé : Retour à Kinshasa – modération : Diane Bajika
In Koli Jean Bofane revient à Kinshasa pour y présenter ses livres pour la première fois. De son côté, Max Lobé y revient, un an après l’avoir quitté pour re-goûter au plaisir de la Fête du livre de Kinshasa. Sous la houlette de Diane Bajika, s’introduit un débat sur leur perception de cette ville à l’appel de laquelle ils répondent.
Lieu : Institut Français de Kinshasa
Thème : Pensons la ville
– 19h00 : Soirée d’ouverture 18h00 IFK
Le 15 février 2020
– 10h30 : Le grand entretien de Gabriel Okoundji – Modération : Biatitudes
Star incontournable de la 7e édition de la Fête du livre de Kinshasa, Gabriel Okoundji, Grand
prix littéraire d’Afrique noire 2010, est une des voix plus puissantes de la poésie congolaise.
Grand humaniste, tourné vers l’essence de l’homme, il nous propose un entretien avec Biatitudes. Il reviendra sur son parcours de poète, et sur le dernier travail mené avec des poètes et poétesses de Pointe-Noire.
Lieu : Institut Français de Kinshasa
Thème : Entretiens à Kinshasa
– 12h00 à 13h00 : Déjeuner IFK
– 14H00 à 15H00 : Genèvre-Africa, les Correspondances
Projet porté par le Salon du livre de Genève en partenariat avec la Fête du livre de Kinshasa, Genève￾Africa est un dispositif de correspondances entre deux autrices suisses et deux auteur.e.s congolais.e.s.
Encadré.e.s par Max Lobé, ils proposeront dans une rencontre leur réflexion à huit mains, leurs envie d’ailleurs et d’ici. Avec Max Lobé, Anne-Sophie Subilia, Missy M. Bangala, Lolvé Tillmanns et Richard Ali
Lieu : Institut Français de Kinshasa
Theme : De Kinshasa pour le monde

– 17H30 : L’Or des femmes d’Aimée Mambou Gnali – Modération : Glodi Marco Bamenga Doyenne de la Fête du livre, Aimée Mambou Gnali est porteuse d’une énergie inépuisable. Engagée pour la diffusion du livre à Pointe-Noire depuis 60 ans, l’ancienne Ministre de la Culture du Congo-Brazzaville est aussi une conteuse remarquable. Son roman L’Or des femmes, sous des allures d’histoire au coin du feu, se veut un réquisitoire très ancré pour la libération du corps des femmes. A écouter !
Lieu : Institut Français de Kinshasa
Thème : Parlons genre…
– 18h30 : Mise en espace poétique
Recréant une ambiance feutrée, Gabriel Okoundji nous propose une pause. Pause poétique dans
l’invariable énergie kinoise, sa mise en espace poétique sera une douceur à savourer pour tous les amoureux du genre. Envie d’une expérience littéraire unique ? Vous avez rendez-vous.
Lieu : Institut Français de Kinshasa
Thème : Le livre, ça se fête !
– 19h30 : Apéro littéraire avec les auteurs invités
Retrouvez tous les auteurs invités sur la terrasse de l’Institut Français pour un apéro musical. L’occasion d’échanger directement avec eux, de revenir sur les nombreux débats de la journée.
Lieu : Institut Français de Kinshasa
Thème : Le livre, ça se fête !
Le 16 février 2020 :
– 11h00 : Claudine André, sauver les bonobos, illustré par Christian Epanya – Rencontre d’une
héroïne avec son dessinateur.
Randonnons en rang d’oignons à Lola ya Bonobos ! Christian Epanya, invité par l’école français René
Descartes rencontre Claudine André, initiatrice du projet et héroïne du livre qu’il a illustré Claudine
André, sauver les bonobos. Une rencontre pour tous les amateurs de bananes
Lieu : Librairie pour les grands lacs
Thème : De Kinshasa pour le monde
Le 17 février 2020 :
– 10 H 00 : Le jeu de l’édition et la cartographie de la diffusion du livre Gauz a, dans une tribune co-signée dans le Monde Afrique, appelé à « Libérer les classiques africains du joug colonialiste ». Comment la contrainte sur l’édition des classiques et de la littérature contemporaine s’exerce-t-elle selon lui ? Et comment les jeunes auteurs kinois le perçoivent-ils ? Rencontre autour de la question de l’édition avec les engagés Biatitudes et Eric Ntumba, Gauz bien sûr et son éditeur au Nouvel

Attila : Benoît Virot
Lieu : Faculté de Criminologie de l’Université de Kinshasa (UniKin)
Thème : Littératures scientifiques, à vous la parole
– 10h30 : Atelier d’écriture avec Lolvé Tillmanns et In-Koli Jean Bofane.
Incontournable de la littérature congolaise et africaine, Jean Bofane s’assoit aux côtés de la jeune autrice suisse Lolvé Tillmanns pour mener un atelier d’écriture : une occasion rare de plonger dans le travail d’auteurs d’envergure internationale.
Lieu : Bibliothèque du Centre Wallonie Bruxelles
Thème : Littérature à tout âge
– Café littéraire de Missy.
Rencontre littéraire avec Gauz et Benoit Virot
Gauz est un des principaux agitateurs de la scène littéraire africaine. Effronté de la première heure, le
lauréat du Grand prix littéraire d’Afrique noire 2019 pour le fantastique Camarade Papa (coup de cœur
absolu des organisateurs !) échange avec Biatitudes autour de son livre et la maison d’edition, de ses prises de positions sur l’édition, les migrations et partagera un temps rare avec son éditeur, présent pour l’occasion.
Lieu : KinArt Studio
Thème : Entretiens à Kinshasa
Le 18 février 2020 :
– 16 H 00 : Genèvre-Africa, les Parutions
Après avoir échangé autour de leurs correspondances le samedi 15 février après-midi, les auteurs impliqués dans le projet Genève-Africa échangent autour de leurs projets, de leurs récentes publications et de leurs envies. Avec Max Lobé, Anne-Sophie Subilia, Missy M. Bangala, Lolvé Tillmanns et Richard Ali
Lieu : Bibliothèque du Centre Wallonie Bruxelles
Thème : De Kinshasa pour le monde
– 17h30 : Le Cercle des écrivains

Le Cercle des écrivains est un des rendez-vous incontournable de la Fête du livre de Kinshasa. C’est l’occasion pour tous les amateurs de la plume de prendre la parole, d’échanger avec les auteurs invités de la Fête du livre de Kinshasa pour évoquer la littérature kinoise, congolaise, africaine, internationale, l’édition, l’impression, la diffusion, la distribution des ouvrages et tous les sujets liés…
Lieu : Bibliothèque du Centre Wallonie Bruxelles
Thème : Kin aux littéraires !
Le 19 février 2020 :
– 11H00 : Activité scolaire avec Anne-Sophie Subilia au Complexe scolaire les Gazelles à Yolo-nord.
– 17 H 00 : L’Auteur et la ville – Grande conférence
La Grande conférence de la Fête du livre prend place sous la Grande Halle de la Gombe. Nous y
réfléchirons au lien qu’entretiennent nos invités avec la Ville, avec leur ville, avec celles qui les ont
particulièrement marqués et sur la façon dont ils la peignent dans leurs travaux. Entre histoire et poésie, c’est une balade entre Berlin, Istanbul, Nantes, le Caire, Jérusalem, Paris et Kinshasa que nous vous proposons. Un des moments les plus forts de la Fête du livre.
Lieu : Institut Français de Kinshasa
Thème : Pensons la ville
– 17 H 00 : Apéroésie avec Djaïli Amadou Amal
Elles aimaient la poésie, elles aimaient prendre l’apéro, elles aimaient les récits qu’on raconte aux
bistrots… Elles en ont fait un concept : Apéroésie. L’équipe féminine d’Apéroésie reçoit Djaïli Amadou
Amal pour échanger autour de ses trois ouvrages. Droits et conditions des femmes à travers le continent seront au centre d’une discussion qui promet d’être engagée. Orange RDC accueille ce café littéraire exceptionnel dans son plus grand magasin de Kinshasa, une rencontre entre littérature et technologie.
Lieu : Magasin Orange
Thème : Parlons genre…
Le 20 février 2020 :
– 13h00 : Activité scolaire avec Ali Zamir à l’école Toyokana de Kasa-Vubu
– 16 H 00 : Jeudi Critique avec Djaïli Amadou Amal et Ange Kasongo
Parler des femmes, explorer leurs réalités, là où elles sont et là où on les imagine. L’association des
Jeunes écrivains du Congo invitent dans un format spécial deux autrices qui écrivent sur les Femmes.
L’une confirmée, Djaïli Amadou Amal, l’autre à la plume plus jeune, Ange Kasongo Adihe. Deux femmes autrices qui dans leurs recherches au Sahel ou à Pakadjuma travaillent à la déconstruction des mythes qui entourent les femmes, souvent constitutifs de leur considération sociales.

Lieu : Bibliothèque du Centre Wallonie Bruxelles
Thème : Parlons genre…
Le 21 février 2020 :
– 10 H 00 : Journée mondiale de la Langue Maternelle.
Parler une langue, naître en elle, se construire par elle puis la comparer aux langues de nos rencontres, quelques fois de l’enseignement, de l’administration, des voisins ou de la famille lointaine. Penser cette langue, et choisir d’écrire par elle, avec elle…ou sans elle. Tous ces points seront débattus par le Panel d’Invité.e.s sous la houlette de Richard Ali. Amoureux de la parole et des langues, nous vous attendons.
Lieu : Bibliothèque du Centre Wallonie Bruxelles
Thème : Kin aux littéraires !
– 17 H 00 : Entretien croisé : Bia Titudes, Huit Mulongo.
La littérature congolaise est immense, au moins aussi grande que le 11e plus grand pays du monde. Si les livres ont la même difficulté à voyager que les hommes, les textes nous parviennent par les réseaux numériques. Les idées voyagent, les mots les portent. Nous vous proposons une rencontre entre un
auteur lushois, Huit-Mulongo et Biatitudes, à la pointe des plumes kinoises. Une rencontre tant Trans￾générationnelle que trans-régionale.
Lieu : Institut Français de Kinshasa
Thème : Entretiens à Kinshasa
Le 22 février 2020 :
– 11h30 : activité scolaire avec Jean Bofane à la bibliothèque de l’école Mont Amba à Livulu
– 15 H 00 : Le grand entretien de Valérie Manteau – Modération : Florence Morice Valérie Manteau est journaliste, autrice, a été éditrice, comprend finement comment s’articule l’ensemble de la chaîne du livre et l’importance de celle-ci. Aujourd’hui engagée dans le collectif du 5
novembre à Marseille, elle reviendra avec Florence Morice sur ses deux livres dont Le Sillon, prix
Renaudot 2018, sur cet engagement au sein de sa ville et sur le projet d’écriture qu’elle s’apprête à
mener à Kinshasa.
Lieu : Institut Français de Kinshasa
Thème : Entretiens à Kinshasa

– 16 H 30 : Rencontre avec Jocelyn Danga – Modération : Nzey Van Musala
Théâtre de nombreux débats de la Fête du livre de Kinshasa, la médiathèque de l’Institut Français
accueille la dernière rencontre du programme et laisse la place aux dramaturges ! Jocelyn Danga, auteur de Le Large, L’Harmattan 2019, rencontre Nzey Van Musala pour revenir sur son texte. Dialogue intergénérationnel sur les planches kinoises.
Lieu : Institut Français de Kinshasa
Thème : Kin aux littéraires !
– 18h00 : Soirée de Clôture et remise du prix Makomi – Tous en Slam !
Cette soirée à l’Académie des Beaux-Arts verra dans un premier temps la remise du prix Makomi, prix européen de littérature congolaise et un déroulé tout à fait inédit.
Le Slam est aujourd’hui un des principaux vecteurs de création littéraire de République Démocratique du Congo. Si les slameurs et les poètes ont pu présenter leurs publications, il est naturel de conclure cette 7e édition de la Fête du livre de Kinshasa en leur laissant un espace d’expression qui leur est bien naturel, une scène. Terminons donc cette Fête en mots et en musique pour nous donner rendez-vous dans tous les cafés littéraires, dans tous les concerts de mots de Kin et d’ailleurs, lors d’une magnifique soirée. Les slameurs seront pour l’occasion soutenus par une formation inédite, les formidables Amoureux Kimpioka et Olivier Tshibanda accompagneront le délicieux pianiste Tyson Meya.
Lieu : Académie des Beaux-Arts
Thème : Le livre, ça se fête !

Les amoureux du livre sont invités massivement pour y participer à la grande fête du livre de Kinshasa.

Masand Mafuta

Partager l'article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here