C’est ce 28 février 2020 que l’artiste musicien congolais Fally Ipupa prévoit de livrer son concert à Accor Hôtel Arena ex-Bercy de Paris en France. Et comme tout, certains combattants ne sont pas d’accord de lever cette interdiction l’ex Poulain de koffi Olomide.

A l’heure qu’il est l’artiste sejourne ici à Paris en marge de son concert du 28 février à Accor Hôtel Arena mieux connu sous son ancienne appellation « Bercy ».

Mais seulement il se pose un problème, les combattants qui semblent être divisé puisque certains soutiennent ce concert et d’autres non, font polémique autour de cette prestation au moment où, jusqu’à preuve du contraire, aucun des musiciens congolais n’a réussi à lever cette équivoque. L’on se rappelle d’héritier Watanabe qui comme Fally, avait essayé de tenir tête en faissant déplacer toute une équipe pour jouer en Europe.

Pour ce qui est de cet ancien chef du quartier latin de Koffi Olomide, l’on compte une délégation de 30 personnes venue de Kinshasa dont 27 musiciens qui seront avec lui sur scène et 3 autres membres du bureau.

Face à cette échauffourée, Dicap la merveille, comme le surnomme certains, reste cependant apaisé alors que sur les réseaux des campagnes de déstabilisation. Les combattants sont déterminés à empêcher cette production qui aurait permis à Dicap de foulé pour la seconde fois, la prestigieuse et mythique salle de l’ex Bercy.

Rappelons que le dernier passage de Fally Ipupa dans cette salle mythique date de l’année 2000 sous le joug de Koffi Olomide et le quartier latin international. Ce concert si et si seulement ça réussi, sera pour lui une sorte de comeback et va ouvrir une nouvelle page de l’histoire. Wait and see !

Blaise Puala

Partager l'article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here