Après le lancement officiel du festival du film européen intervenu le vendredi 10 mai à l’institut français de Kinshasa, la maison culturelle des Mwindeurs sur l’avenue Nsamu 34, quartier Maviokele dans la commune de Kimbaseke a accueilli, à son tour, cette activité cinématographique le dimanche 12 mai dernier.

Un public mixte et assidu composé des enfants et adultes du quartier, des cinéastes professionnels et étudiants, de Renaud Barret et Florent de la Tullaye, les réalisateurs du Film Africa Express également programmé pour cette 3ème édition qui va jusqu’au 30 mai ainsi que du représentant de l’institut français de Kinshasa, de la plateforme culturelle internationale Ciel-Bleu et autres invités tant nationaux qu’expatriés.

Deux grandes projections ont été programmées pour cette première journée du festival du film à la Tshangu dont SHOWBIZ, un court métrage congolais d’une vingtaine de minutes produit par Image Drama et réalisé par Byby Ndaya.

Ce film congolais relatant l’histoire d’une jeune fille qui avait réussie à mettre la main sur un magot semble-t-il mal acquis alors que sa mère, une femme extrêmement occupée par son travail et assez absente d’ailleurs, l’était également ce jour-là.

La deuxième projection était le film Benda Bilili, un film documentaire d’une heure vingt-cinq minutes réalisé par Renaud Barret et Florent de la Tullaye.

Ce film raconte le rêve de Ricky qui était celui de faire de staff Benda Bilili, le meilleur orchestre de la République Démocratique du Congo.

Et Roger qui était un de ces enfants sans toit dit « enfant de la rue », désirait plus que tout rejoindre ces stars du ghetto kinois qui écument la ville sur des fauteuils roulants customisés façon Mad max. Ainsi, il lui a fallu vivre, déjouer les pièges de la rue de Kinshasa, chanter et danser pour sévader.

Les premières chansons ont réussies, pendant cinq ans environ, à faire le triomphe de Benda Bilili dans des festivals du monde entier.

Et ce documentaire qui raconte le rêve de Benda Bilili devenu réalité, a fait plusieurs tournées internationales alors que le groupe sort son troisième album en cette année 2019.

Ce film, il faut le souligner, a été présenté en première mondiale en ouverture de la quinzaine des réalisateurs durant le festival de cannes 2010. Il a ensuite été distribué dans le monde entier jusquà gagner plusieurs prix à l’international.

Blaise Puala

Partager l'article.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here