André Lufwa Mawidi, sculpteur du célèbre « Ekeko y’a FIKIN » s’est éteint, ce lundi 13 janvier 2020, dans l’après-midi à l’hôpital HJ Hospital à Kinshasa. L’information a été confirmée par ses proches.

Né à Yanda au Bas-Congo (actuel Kongo Central) en 1925, Outre le Batteur de Tam tam de la Fikin, Vieux Lufwa est le réalisateur du buste du Chef Lutunu à Gombe-Matadi, les Léopards de Similipierre à l’entrée principale de l’enceinte présidentielle du Mont Ngaliema et le voyageur et l’hospitalité congolaise dans le jardin de l’immeuble des Affaires étrangères,… Même du haut de ses 95 ans d’âge, Il a toujours réclamé ses droits d’auteur de sa géante œuvre à la Foire International de Kinshasa (FIKIN), qui pour lui n’a jamais nourri son auteur.

Au lendemain de l’entrée de l’AFDL en 1997, le défunt président Laurent Désiré Kabila l’a reçu dans son cabinet de travail pour lui glisser quelques billets à titre personnel, déclarait-il de son vivant, pour justifier ses droits d’auteurs non payé par l’Etat congolais d’une part et d’autre part par les gestionnaires de la FIKIN.

La mort du vieux Lufwa coincide avec la disparition d’un auteur sculpteur Roger Botembe. La mort de ce géant relance cette épineuse question sur l’utilisation d’une société congolaise des droits d’auteurs en RDC. L’Artiste est mort, Que vive l’artiste.

Art.cd/Ciel Bleu

 

Partager l'article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here