Affaires « agressions sexuelles » sur ses danseuses: Koffi Olomide parle d’un complot pour le détruire

0
196

La justice française a requis le lundi 25 octobre 8 ans de prison ferme contre la star de la Rumba congolaise Koffi Olomide pour « agressions sexuelles » sur ses danseuses.

Présent à l’audience qui a eu lieu à la Cour d’appel de Versailles, l’artiste musicien a déclaré que cette affaire serait montée pour mettre fin à sa carrière.

« Ce sont des récits concertés (…), complot pour casser ma carrière », a-t-il déclaré.

C’est le ministère public qui avait fait appel de la condamnation de l’artiste en première instance à deux ans de prison avec sursis pour « atteinte sexuelle » sur l’une des ses danseuses qui était « mineure » à l’époque.

C’est entre 2007 et 2013 que quatre (4) danseuses de Koffi Olomide avaient porté plainte contre celui-ci, en l’accusant « d’agressions sexuelles » sur elles lors d’une tournée en France en 2002.

L’organe de la loi a fait savoir que le jugement sera mis en délibéré dans les prochains jours.

Fabrice Lukamba

Partager l'article.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here