RDC : «Je voulais quelque chose de très, très gourmand», dixit Lokua Kanza sur son album “Moko”

0
82

“Moko”, c’est le titre de l’album que  l’artiste musicien congolais Pascal Lokua Kanza vient de lancer sur le marché du disque. En avant goût, il avait présenté le titre “Tout va bien” pour fêter ses 63 ans d’âge en avril dernier. Enfin, ce dernier vient de dévoiler le quinze titres qui composent “cet album hors pair. 

Il tenait à faire de cet opus, un disque très ambitieux. “Je me suis dit : j’ai envie d’avoir quasiment tous les grands musiciens que j’ai toujours aimés, Sidiki Diabaté, Charlotte Dipanda, Wasis Diop, etc. Il y en a plein. Et voilà pourquoi ça a pris autant de temps. Je voulais vraiment un gros, gros truc, en fait. Comme un vieux rêve d’enfant.”, a renchéri Pascal Lokua.

Cet album qui a mis huit ans pour sa réalisation, a été enregistré dans douze pays différents et a connu la participation d’une centaine de musiciens.

“Je voulais quelque chose de très, très gourmand, mais très différent. Aujourd’hui, on est dans les boîtes à rythme et autres. Je voulais que tout soit joué. Avec des vrais batteurs, des vrais bassistes, des vrais guitaristes, des violoncelles, ainsi de suite”, a expliqué le maestro Lokua.

Tiré du lingala, “Moko” signifie “Un”. Cet album chanté en 14 langues, semble exploité toutes les sources du 4 coins de la sphère.

Un véritable cocktail de musique. La bossa brésilienne aux côtés du mbalax sénégalais. Les sons caraïbéens mixés à la guitare mandingue, sans oublier ses origines avec le rythme de l’ethnie mongo, la région de son père.

Lokua Kanza n’avait plus sorti d’album sur le marché, il y a de cela 11 ans.

Blaise Puala

Partager l'article.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here