Kinshasa : l’Institut Français accueille le Festival Mwinda na Molili 3

0
398

Après le concours de Rap organisé le 1er décembre dans le cadre de la fête du livre de Kinshasa où le Rap Kinois a su forger une personnalité littéraire et musicale en prise directe avec les préoccupations d’une jeunesse en quête d’une formation adaptée à ses aspirations créatrices, c’est ce samedi 08 décembre 2018 que l’Institut Français de Kinshasa/Halle de la Gombe va accueillir la 3ème édition du Festival Mwinda na Molili, entendu la transmission intergénérationnelle par l’art et la culture.

Pour ce 8 décembre consacré à la pratique du “Deejayking” à savoir le DJ ou le Disk Jockey, Mwinda na Molili entend faire un rapprochement direct entre la musique rap et la musique électronique, a-t-on compris. « Notre festival proposera également une approche croisée de cette discipline qui est à la base du rap et des musiques électroniques », c’est ce qu’a laissé entendre Malafi Niamba Caillera dit J Lumière, l’initiateur et Président Directeur Général de ce festival.

Il est également prévu plusieurs activités dont une conférence-débat qui se tiendra dans la salle numérique de l’Institut français à 10h, des ateliers, un concours du meilleur DJ et une série de concerts pour ainsi clôturer en beauté cette édition festive.

Pour ce qui est du nouveau programme inscrit dans cette édition, il s’agit d’un Battle Hip Hop nommé « DeejayKin’G », un concept qui mettra sur scène, le DJ, producteur et manager des vies de nuit.

Ce nouveau programme posera en avant 2 têtes d’affiche, Master Kamulangu connu sous le nom de « DJ Virus », membre de Fvicteam de Fally Ipupa et l’actuel Dj et co-manager de spirit night-club. Il va donc croiser le fer avec « DJ Abdoul », affectivement appelé Papa Berry.

Il y aura également une trentaine des DJ représentants les 4 districts de la ville de Kinshasa autour d’un concours qui partagera la scène avec ces têtes d’affiche et d’autre guest électro et urbain. L’on compte parmi eux, Dj Rey, Dj S, Big Brown, Mic Mac, Lm Soldat avec une grande surprise, a-t-on appris. Le rendez-vous est donc pris pour tout à l’heure !

Blaise Puala

Partager l'article.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here