La 4eme édition du festival 100% Break dance est prévue pour le samedi 09 novembre 2019 à 16h00 à l’espace Amaryllis, au quartier ma Campagne dans la commune Ngaliema.

C’est ce que confirme l’organisation à travers son communiqué officiel nous parvenu le mercredi 25 septembre dernier après bien sûr l’appel à candidature et les conditions requises pour la participation publiés au magazine Ciel-Bleu Actu dans son édition du 29 avril dernier.

Cette dernière, a-t-on appris, sera tout à fait différente de trois autres éditions consécutives de 2011, 2012 et 2013 qu’a accueilli le théâtre de verdure, à Kinshasa/Ngaliema.

Contrairement aux précédentes organisées avec une seule catégorie, celle-ci en comptera deux à savoir le Battle Individuel et le Battle Groupe. Et chacune de ces deux catégories se vera avec dix challengers pour une compétition en battle.

Et au finish, le groupe qui sera sacré meilleur recevra un trophée accompagné d’une somme de 500$ alors que le meilleur danseur lui, bénéficiera d’une enveloppe de 250$ en plus de son trophée.

Le Battle Individuel opposera sept têtes dont Bboy Toza, Bboy Zepekenho, Bboy Casket, Bboy Tow_X, Bboy Jephte, Bboy Randy, Bboy Zimmoh et Bboy R16.

Pour ce qui est du battle groupe, ce dernier opposera La Folie Crew, Spartiates Crew, Underforce Crew, Elephant Dance Crew, A Team Dance, FBI Crew, le Team Léopards ainsi que Master Makinu, le groupe qui a représenté la RDC au 8ème jeux de la francophonie en 2017. http://tv5m.tv/yugas

Il sied de rappeler que la première édition a été remporté par la compagnie de danse Art Con en 2011, la deuxième par Spirituel Dance en 2012 et la troisième par Underforce en 2013.

Et après cinq ans de trêve, voilà que le média en ligne www.eventsrdc.com s’est convenu de signer le grand retour de cette activité qui entend également permettre aux danseurs de se faire connaître via les différents canaux et supports de communication tout en les incitant à travailler sur des projets solides afin de les présenter au pays et à l’étranger.

Blaise Puala

Partager l'article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here