C’est ce lundi 23 septembre 2019 que le Gouverneur de la ville de Kinshasa a sollicité l’implication des médias pour la réussite de « Kinshasa Bopeto », cette opération qui entend revêtir cette ville capitale de sa plus belle robe comme autrefois où l’on parlait de cette ville métropolitaine comme étant la plus belle ville de la Rd Congo avec l’appelation d’autres fois « Kin la belle ».

Place des évolués à Kinshasa/Gombe

C’est le vœu qu’a exprimé le gouverneur de la ville de Kinshasa au cours d’un entretien qu’il a eu avec les professionnels des médias dans son cabinet de travail.

« Le lancement de cette opération se fera au même moment dans toutes les communes de la ville de Kinshasa. Cette campagne sera lancée officiellement par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, dans la commune de Bandalungwa. Ensemble, sensibilisons nos frères et sœurs qui se sont découragé à sortir ce samedi pour ce travail. C’est le défi que nous avons tous dans le cadre de cette opération. » a indiqué le premier citoyen de la ville.

Le Gouverneur de Kinshasa/Gentiny Ngobila

Gentiny Ngobila s’est, pour autant, indigné du comportement qu’affiche certains kinois et kinoises de ne pas faire attention à leur environnement qui est d’ailleurs sources de beaucoup des maux.

Le congolais, a-t-il signifié, quand il est à Kinshasa, il jette tout partout mais aussitôt qu’il traverse à Brazzaville, il se met dans toutes les prudences possible pour ne jamais jetter des déchets par terre.

C’est d’ailleurs la résolution qui a été prise pour lancer ce concept novateur « Kinshasa Bopeto » qui veut que les kinoises et kinois s’exercent aux travaux d’intérêt public chaque dernier samedi du mois.

Vue de haut de la ville de Kinshasa/RDC

Kinshasa Bopeto, a-t-on appris, serait loin d’être un simple slogan mais plutôt une philosophie et aussi un état d’esprit qui doit demeurer pour garder un environment sain, chose qui éviterait plusieurs maladies entre autres le paludisme ou encore les maladies des mains sales.

Présent à ces échanges, Kasonga Tshilunde, le président de l’Union Nationale de Presse du Congo -UNPC- a pour sa part, réitéré l’engagement et de la disponibilité de la corporation journalistique à accompagner la vision du gouverneur de la ville de Kinshasa.

« Nous sommes là pour vous écouter. Et à chaque fois que vous aurez besoin de nous, nous serons disponible », a-t-déclaré.

Blaise Puala

Partager l'article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here