RDC : Le groupe Bayakanda remercie son public pour le soutien indéfectible

0
930

Un acte de reconnaissance à son public qui n’a cessé de lui manifester son soutien indéfectible malgré le vent et marée. Ainsi, le groupe musical congolais Bayakanda n’a trouvé d’autre cadeau pour son public. Juste ce petit mot de 5 lettres dont la valeur est incalculable. Cette formation musicale espère à une année 2022 plus meilleure que la précédente.

En effet, les années écoulées ont été des années fortement bouleversées surtout avec la pandémie du COVID 19. Le groupe reconnaît le fidèle soutien lui témoigné par son public bien que sous les restrictions et autres mesures barrières mis en place pour lutter contre ce fléau.

https://www.facebook.com/Ciel-Bleu-Actu-462458957257573/
Ta-Luyobisa avec son instrument chéri, le xylophone made in Congo

Pendant ce dure moment qui a paralysé le secteur culturel, l’initiateur du groupe Ta- Luyobisa s’estime fier. Son groupe n’a pas manqué à gonfler son parcours avec des prestations réussies.

Estimant que c’est avec la bénédiction des ancêtres que tout a été rendu possible, “Bayakanda” dresse un bref bilan largement positif : “En commençant par le projet Résidence de Vie organiser chez #KIN-HARMONIK en passant par l’enregistrement du LIVE RECORDING du single KAKOKAKO, la participation au projet PLAYING FOR CHANGE et la promotion de KAKOKAKO dans des prestations scéniques dans divers Festivals et Espaces Culturel.” a révélé cet artiste Ne Kongo.

Au nom de toute l’équipe, il n’a pas manqué de témoigner sa gratitude et à jeter des fleurs à son public à travers un post sur Facebook. “MERCI POUR TOUT..Tout ça avec vous cher public. Les mérites vous reviens. Pour nous avoir soutenu et suivi, que ce soit sur les réseaux sociaux et sur les scènes de Kinshasa.”

https://www.facebook.com/Ciel-Bleu-Actu-462458957257573/
Ta-Luyobisa en prestation à Kinshasa/RDC

Restant positif, le groupe est convaincu que l’année en cours sera encore plus fructueuse que l’année dernière.

Blaise Puala

Partager l'article.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here