Il s’appelle Youssef Branh, ce jeune écrivain Rd-congolais qui s’est vu décerner le prix  « Golden Words ». Il a été récompensé pour son magnifique poème “Peace is possible », édité dans la revue littéraire seychelloise “Sipay“.

Dans son poème, l’auteur parle de la paix et montre que celle-ci peut être obtenue, en depit des maux, en l’occurrence les guerres, qui bouleversent l’humanité, etc.

“ Golden Words “, est attribué par “Motivational Strips”, une corporation d’écrivains de diverses nationalités. Elle est basée dans pas moins de 103 pays à travers le monde.

Ce prix vient d’offrir une fois de plus l’honneur à la République Démocratique du Congo au plan mondial. Le pays qui est encore en pleine célébration du Prix Nobel de la Paix du célèbre gynécologue congolais, le docteur Denis Mukwege.

Encore élève à l’Ecole Mokengeli de Lemba dans la ville province de Kinshasa, Youssef Branh rêve d’une carrière littéraire qui soit marquée de plusieurs réalisations.

Fabrice Lukamba

Partager l'article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here