Allemagne : L’histoire du quartier Rieselfeld marque le 25e anniversaire de Kiosk

0
158

A l’occasion du 25e anniversaire de KIOSK, Annette Schuck (membre du conseil d’administration) et Sigrid Hofmaier (relations publiques) ont produit, jusqu’à l’été 2022, une série des petites histoires audio. Ces entretiens d’environ 20 minutes, dites “podcasts”, réunissent des personnes de tous âges dans un dialogue sur leur maison à Rieselfeld, à Freiburg im Breisgau.

Ci-dessus la version textuelle du récent Podcast réalisé en Deutsch par Kiosk et traduit en Français par Ciel-Bleu Actu. Il s’agit de l’entretien d‘Annette Schuck et de Bernd Kulow, cinéaste indépendant, auteur de la production cinématographique Mango film. La version sonore est téléchargeable sur https://kiosk.rieselfeld.org/podcast/

Podcast de Bernd Kulow

Dans la toute dernière contribution de la série de podcasts pour le 25e anniversaire de KIOSK, Annette Schuck s’entretient avec Bernd Kulow, qui est né à Hambourg de Berlin et a vécu à Rieselfeld avec sa fille maintenant âgée de douze ans pendant sept ans et est cinéaste indépendant. Sa production cinématographique s’appelle “Mango Film” et d’où vient le nom est une histoire intrigante. Bernd est sociologue de formation, il a longtemps été journaliste indépendant, puis au Conseil allemand de la sécurité routière et à la DB Bau.

Bernd Kulow en plein tournage

Il aime beaucoup que le quartier soit si mixte et planifié comme tel – un aspect qui le distingue des quartiers berlinois. Bernd aime s’asseoir dans le glacier et regarder les gens. Sa fille peut se déplacer librement dans le quartier, ce qui lui a facilité la vie par rapport à Berlin. La liberté est un gros problème pour lui, surtout maintenant après Corona.

Bernd trouve la coopération franco-allemande intéressante, qui, selon vous, pourrait être davantage ciblée à Rieselfeld. Pour Dietenbach, il recommande que les urbanistes conçoivent une belle place de village et une délimitation claire afin qu’à l’avenir – comme à Rieselfeld comme Rieselfelder*in – on puisse rapidement s’identifier comme un “Dietenbacher*in”.

Avec cette recommandation, nous clôturons notre série de podcasts, nous tenons à remercier Judith Friedrich, Karoline Reithmann et Finn Schuck pour le support technique et bien sûr tous nos auditeurs !

Il sied de souligner que c’est Sebastian Jakob a produit le jingle de reconnaissance. Et après production, ce dernier, collègue d’Annette, l’a mis à la disposition pour le podcast.

Ainsi, le podcast reste ouvert à tous. Toute personne peut intervenir d’une manière ou d’une autre. Pour cela, il suffit de s’inscrire de manière informelle à pr@kiosk.rieselfeld.org .

Blaise Puala 

Partager l'article.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here