Werrason : L’artiste s’en prend à la Préfecture de Police de Paris, après l’annulation de son concert à Zénith

0
77

L’artiste musicien congolais Noël Ngiama Makanda dit “Werrason”, a qualifié de partisane la décision de Préfecture de Police de Paris d’annuler son grand concert prévu à Zénith. Il s’est exprimé ainsi car, a-t-il dit, la Préfecture de Police ne l’a même pas consulté, alors que ce concert allait avoir lieu si lui et son équipe avaient présenté leurs preuves, les preuves susceptibles de soutenir leur « position ».

« La Préfecture de Police de Paris a décidé d’assoir ce concert après un pénible engagement administratif avec l’ambassade de France à Kinshasa. Bien que les raisons avancées soient clairement discutables, je respecte cette position partisane qui n’a pas fait objet de consultation avec la maison de production dudit concert et a balayé toutes les preuves fournies en soutenance de notre position », a-t-il écrit la fois passée sur les réseaux sociaux.

L’artiste a regretté plusieurs dépenses faites pour la publicité de ce spectacle dont la préparation aurait pris une année.

« Un grand travail était fait pour la publicité de l’événement et son organisation », a dit le patron de l’orchestre “Wenge Musica Maison Mère”.

À titre de rappel, ce concert était prévu le samedi 25 septembre. La Préfecture de Police française qui l’a annulé, a justifié sa décision par le fait que le spectacle serait entouré de vives tensions, l’artiste étant accusé par la diaspora congolaise de collaborer avec des gouvernements qui ne font pas avancer la RDC. Aussi, elle a craint d’assister aux mêmes troubles qui avaient émaillé le concert de Fally Ipupa l’année dernière.

Fabrice Lukamba

Partager l'article.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here